Alors que je manquais de place sur mes partitions linux, j'ai voulu commencer à me servir des partitions ntfs pour travailler. Je me suis alors rendu compte que l'accès en écriture était limité à root, ce était seul propriétaire des partitions montées.

J'avais suivi le tutoriel sur le wiki de fedora pour les installer etçà donnait ces quelques lignes supplémentaires dons mon /etc/fstab :

/dev/sda1		/windows/System		ntfs-3g	silent,umask=0022,utf8=true
/dev/sda5		/windows/Programs	ntfs-3g	silent,umask=0022,utf8=true
/dev/sda6		/windows/Datas		ntfs-3g	silent,umask=0022,utf8=true

Dans cet état des choses, les partitions sont montées avec root en propriétaire des partitions montées. Je suis vite tombé sur un très bon tutoriel qui explique à merveille comment s'en sortir avec mount.

Après lecture entre les lignes, j'ai vite compris qu'il me fallait connaître le uid et le gid de mon compte utilisateur,

[Bash]
[Blaisouille@Bujeman ~]$ cat /etc/passwd | grep Blaisouille
Blaisouille:x:500:500:Braye Blaise:/home/Blaisouille:/bin/bash

Il ne me restait plus qu'à modifier mon fstab en conséquence:

/dev/sda1		/windows/System		ntfs-3g	silent,uid=500,gid=500,umask=0002,utf8=true
/dev/sda5		/windows/Programs	ntfs-3g	silent,uid=500,gid=500,umask=0002,utf8=true
/dev/sda6		/windows/Datas		ntfs-3g	silent,uid=500,gid=500,umask=0002,utf8=true

Attention, il faut remarquer le umask qui a changé aussi. en effet, le umask proposé par défaut fixe un chmod 755, ce qui empêche l'écriture à tout autre utilisateur que root. alors que le second umask fixera un chmod 775.

man umask | chmod